Techniques ostéopathiques

Les techniques utilisées en ostéopathie se basent sur au moins l’une des trois approches suivantes :

L’APPROCHE BIOMÉCANIQUE

L’approche biomécanique s’intéresse à une structure donnée et recherche un dysfonctionnement de mobilité. Elle aboutie à une correction direct ou indirect d’un structure selon un paramètre précis.

Ce type d’approche est aussi appelée méthode structurelle.

L’APPROCHE FONCTIONNELLE

L’approche fonctionnelle s’intéresse à une structure donnée et recherche une perturbation de la motilité, un fonctionnement dysharmonieux de cette structure.

Les corrections fonctionnelles cherche a diminuer les résistances tissulaires jusqu’à arriver à un point d’équilibre.

L’APPROCHE BIODYNAMIQUE

L’approche biodynamique ne recherche pas à identifier une dysfonction précise comme les deux approches précédentes, elle place les structures concernées dans les meilleurs conditions pour que se manifestent l’autorégulation du corps. Ce type de techniques ne sépare pas la phase de test de celle de traitement.

De chaque approche va découlé une ou plusieurs techniques.

LES TECHNIQUES STRUCTURELLES

Il existe de nombreuses techniques structurelles.

Thrust

Manipulation direct de haute vélocité et de faible amplitude, surtout utilisé sur les articulations. Cette manœuvre très précise et technique, peut être accompagne d’un bruit articulaire. Une fois l’articulation normalisé les fonctions physiologiques redeviennent normales.

Techniques d’énergie musculaire

La force correctrice provient de la contraction volontaire d’un muscle, c’est le patient qui se corrige lui-même.

Autres techniques :

Il existe de nombreuses autres techniques structurelles.

LES TECHNIQUES FONCTIONNELLES

Les deux grandes techniques fonctionnelles sont :

Technique articulaire de Sutherland

Technique fonctionnelle s’adressant au ligaments et visant a lui rendre une tension correcte pour lui permettre d’assuré une fonction normal.

Strain et counterstrain

Technique fonctionnelle cherchant a mettre une articulation à son point d’équilibre, endroit où elle est soumise au minimum de tension.

LES TECHNIQUES BIODYNAMIQUES

Approche tissulaire

Pierre TRICOT décrit un ensemble de techniques essentielles ou spécifiques visant à libérer une retention d’énergie dans le système corporel du patient.

Approche fluidique

James JEALOUS privilégie une approche globale du patient en prenant en compte son environment au sens le plus large, plus qu’une technique codifié.