Les écoles d’ostéopathie épinglées pour leur manque de sérieux

Le syndicat français des ostéopathes tape du poing sur la table et rappelle aux écoles d’ostéopathie françaises leur obligation de publier les enquêtes d’insertion de leurs anciens diplômés.

En pleine période de recrutement de futurs bacheliers pour la rentrée 2017, l’enquête que publie le Syndicat français des ostéopathes risque de jeter un froid.

Source : Le Figaro